LDD

Prêt entre particuliers : sur quels sites ? quels sont les frais ?

Publié le 14 mai 2019 0 commentaire

Faire un prêt auprès d’un organisme bancaire est souvent complexe car les critères pour obtenir une réponse positive sont très nombreux. Le prêt entre particuliers apparaît donc comme une alternative intéressante. Avec une procédure nettement plus simple, obtenir des fonds pour réaliser tous ses projets est à la portée de tous.

Des plateformes qui se multiplient

Pour pouvoir faire sa demande de prêt, des plateformes entièrement dédiées au prêt entre particuliers existent. Younited Crédit (Prêt d’Union) a ainsi pu se faire connaître grâce à un fonctionnement simple. Grâce à des investisseurs particuliers, les crédits à la consommation vont pouvoir être financés facilement. Ce mode de fonctionnement permet d’accéder à un prêt sans avoir à réaliser une foule de démarches.

Le site Prêt entre Particuliers est également connu pour proposer ce type de prêt communautaire. Avec pour objectif de permettre à tous d’accéder à un crédit, ce site enregistre chaque année des milliers de demandes pour des financements de travaux, voyages, frais médicaux ou encore pour financer les études de ses enfants. Avec la possibilité d’emprunter jusque 15 000 euros, ce site s’affiche comme celui qui solutionne les problèmes financiers.

123 Prêt entre Particuliers est également un site qui offre la possibilité d’emprunter à des particuliers. En fonction de la demande, il va proposer un ensemble d’organismes habilités à proposer un prêt personnel entre particuliers abordable.

Bien choisir son organisme

Pour être certain de se prémunir contre les arnaques qui se multiplient en ligne, quelques précautions s’imposent. Même si les prêts se réalisent entre particuliers, il est indispensable de s’assurer que la plateforme sur laquelle ces transactions s’effectuent bénéficient de l’agrément de la Banque de France. Cette information doit donc être vérifiée avant toute chose pour s’assurer que l’organisme est sérieux et fiable.

Prêt entre particuliers

Un particulier qui souhaite passer par cette voie doit également être vigilant au taux appliqué. S’il est proche de 20%, il ne s’agit pas d’une solution conforme à la réglementation. Le taux d’usure doit en effet être nettement inférieur. Il sera donc important de s’y référer pour éviter de souscrire un prêt dans de mauvaises conditions.

Pour être certain de ne pas se tromper, il est préférable de se diriger vers un prêt entre particuliers avec un taux bas ou un taux zéro. Sans frais de dossier, vous serez certain que l’organisme respecte les conditions prévues pour ce type d’emprunt. Par contre, il est certain que des justificatifs de ressources seront demandés. Si ce n’est pas le cas, il faudra s’interroger sur le sérieux et la fiabilité de l’organisme.

Les frais liés au prêt entre particuliers

Au moment de la signature du prêt entre particuliers, la mensualité idéale a été décidée. Elle fait donc partie des frais principaux. En fonction de la durée choisie, ces frais devront donc être comptabilisés.

Le taux pratiqué correspond au coût du crédit. Chaque mois, les intérêts s’ajoutent à la mensualité pour que ce coût soit peu à peu amorti tout au long du prêt entre particuliers. Ces frais ne doivent pas être oubliés car ils correspondent à une part importante du remboursement à réaliser chaque mois. Le contrat stipule le montant correspondant pour que l’emprunteur puisse préparer ce remboursement.

Comme pour tout emprunt, l’assurance de prêt est proposée par les plateformes. Avec une garantie décès, perte partielle ou totale d’autonomie, maladie ou accident, tous les évènements qui peuvent survenir dans la vie seront parfaitement pris en charge. L’assurance va pouvoir prendre le relais si l’emprunteur se trouve dans une de ces situations. Ces frais viennent donc s’ajouter à la mensualité choisie pour le remboursement de son crédit.

Il n'y a pas encore de commentaires, soyez le premier à commenter !
Laisser un commentaire

Nom

Email