LDD

Loi Mézard : la reconduction de la loi Pinel sous une nouvelle forme

Publié le 27 octobre 2018 0 commentaire

Malgré le coût d’un tel dispositif pour les finances publiques, la loi Pinel a été reconduite pour une durée de 4 ans. Le développement du logement neuf est devenu une des priorités du gouvernement. Lorsque la nouvelle loi ELAN demande une construction plus rapide, il était logique de conserver un dispositif incitatif de la sorte pour l’accompagner.

Agir sur de nouvelles zones

Parmi les changements de cette nouvelle loi Pinel 2018, les zones sont restreintes et se concentrent uniquement sur des parties du territoire français. Paris et ses environs arrivent en priorité, tout comme les grandes villes françaises qui sont actuellement en plein essor. Pour parvenir à accueillir la population en demande de logements, ce dispositif est crucial. Il va pousser les investisseurs à s’intéresser de façon plus précise à ces endroits.

Certaines villes de moyenne importance ont également été introduites dans cette liste. Les zones les accueillent car elles correspondent à des localités où l’offre est nettement inférieure à la demande. Face à un problème de taille, la loi Pinel est le bon moyen de rétablir un certain équilibre. Un achat de logement dans ces zones ouvrira des droits aux avantages qui font de cette loi une des plus intéressantes pour les investisseurs.

Loi Mézard : la reconduction de la loi Pinel

Une défiscalisation inchangée

Pour cette nouvelle loi, le ministre Mézard a décidé de conserver les avantages fiscaux associés à la loi Pinel. Selon la durée de la location de son bien immobilier, le montant de la défiscalisation varie.

  • 12% pour une location pendant 6 ans
  • 18% pour une location pendant 9 ans
  • 21% pour une location de 12 ans.

Face à de tels avantages, la loi Pinel va attirer de nombreux investisseurs. Pour connaître avec précision le montant de sa réduction d’impôt, une simulation loi pinel sera très intéressante. Elle va indiquer quelle somme pourra être déduite du montant de ses impôts pour un bien immobilier éligible au dispositif Pinel. Dans la limite de 300 000 euros pour chaque achat, cette particularité possède toutefois le don de rendre ce placement beaucoup plus attractif.

Un accès au logement par les foyers modestes

patrimoine immobilier neuf

Grande axe de travail du gouvernement, le logement des personnes aux faibles revenus est devenu une priorité. La nouvelle loi ELAN se penchera d’ailleurs sur un développement plus rapide des logements sociaux. La loi Pinel constitue un accompagnement pertinent pour favoriser le développement de logements à un loyer attractif. Il était donc nécessaire de prolonger ce dispositif pour de nouveaux bénéficiaires.

Pour accéder à un logement en loi Pinel, il est indispensable de ne pas dépasser un certain plafond de revenus. Le propriétaire est tenu de vérifier cette information pour réserver son bien immobilier à un ménage avec des revenus limités. L’encadrement des loyers qui fait partie des aspects de cette nouvelle loi Pinel ou loi Mézard est également à respecter. Pour pouvoir bénéficier de la défiscalisation prévue, il faudra respecter cette règle. Elle garantit que les plus modestes pourront accéder à des logements de qualité.

Il n'y a pas encore de commentaires, soyez le premier à commenter !
Laisser un commentaire

Nom

Email