LDD

Le LDD assiste à un retrait important en septembre

Publié le 26 novembre 2015 0 commentaire

En se référant à la situation actuelle, le LDD ne semble plus être un placement fiable à l’égard des épargnants. Les retraits effectués sont de plus en plus importants, d’où le peu d’intérêt qu’il représente pour les Français. Il en est de même pour le livret A qui a atteint sa décollecte record au mois de septembre. En effet, ce placement d’épargne populaire a connu sa plus forte décollecte perdant jusqu’à 2,8 milliards d’euros de dépôts selon les statistiques mensuelles publiées par la Caisse des dépôts.

L’automne en crise chez les foyers

epargne-reglementee-livret-a-rachat-de-credit-central-finances-300x161

Le livret développement durable a vu 870 millions d’euros partir de sa caisse pour un total de 1,18 milliard d’euros depuis janvier 2015. La situation est critique tant pour le livret A que pour le LDD. La saison automnale serait à l’origine de cette vague de retrait. Il se trouve que les mois de septembre, novembre et décembre sont les plus compliqués pour ces deux livrets, car les épargnants en profitent pour s’acquitter du dernier tiers de l’impôt sur le revenu. A cela s’ajoute les dépenses occasionnées lors de la rentrée scolaire. Autrement dit, cette saison est budgétairement chargée pour les ménages.

La réaction des épargnants était le même lorsque le taux de rémunération avait été abaissé de 1,25% à 1% après l’été 2014. En ce temps, la décollecte cumulée du livret A et LDD avait atteint 3, 15 milliards d’euros.

Cet article vous a aidé ? Partagez-le !

Il n'y a pas encore de commentaires, soyez le premier à commenter !
Laisser un commentaire

Nom

Email