LDD

Le LDD, touché par une vague de retraits

Publié le 5 novembre 2015 0 commentaire

Depuis le début de l’année, les titulaires de compte LDD n’ont pas fini de retirer ce qu’ils ont placé il y a quelques temps de cela. Au fil des mois, ce phénomène a pris de l’ampleur. Par ailleurs, il ne concerne pas uniquement le livret développement d’épargne, mais aussi les autres produits d’épargne dont les épargnes logements (CEL et PEL).

Au mois d’août, la décollecte du livret A et du LDD se poursuit significativement. Il s’agit d’une longue phase de décente qui a perdu -0,34 milliards d’euros au titre du mois d’août 2015 selon la Caisse des dépôts. En fait, sur les huit premiers mois de l’année 2015, elle s’élève en cumulé à -4,06 milliards d’euros. Ainsi, l’encours total sur les deux produits a atteint 361,1 milliards d’euros au 31 août. A en déduire que les livrets bancaires fiscalisés ne sont pas à la fête.

La baisse du taux continue à faire son effet

date-placement-argent-full-5859447

Selon les statistiques de la Banque de France, le LDD a connu une importante vague de retraits qui ne date pas d’hier. Ces retraits massifs sont à rapprocher de la décollecte massive dont le Livret est victime. Une désaffection qui s’explique par la nouvelle baisse du taux de rémunération à 0,75. Indexé sur le même taux, le LDD subit également le même sort. Parmi les différents livrets bancaires du marché, il n’y a plus que le PEL qui a été préservé de cette vague de retraits. Il avait enregistré une collecte nette de 2,1 milliards d’euros en avril et mai, pour ainsi dire que le premier trimestre a été très positif pour le PEL.

Cet article vous a aidé ? Partagez-le !

Il n'y a pas encore de commentaires, soyez le premier à commenter !
Laisser un commentaire

Nom

Email