LDD

Un retrait considérable enregistré en 2014

Publié le 22 janvier 2015 0 commentaire

La collecte réalisée sur le LDD est en fort recul depuis la baisse des taux au 1er août 2014. D’ailleurs, le livret développement durable n’est pas le seul à en souffrir, car la désaffection du livret A se confirme également de plus en plus. Pourtant, il était le produit phare de l’épargne réglementée auparavant. A la fin de l’année 2014, le livret A est dans le rouge pour le septième mois d’affilée. Le LDD suit le même rythme avec une collecte nette négative (en savoir plus).

Une décollecte aussi importante pour le livret A que le LDD

ldd-menageremag-tsmf

Depuis toujours, le LDD est considéré comme le « petit frère » du livret A. Vers la fin de l’année 2014, la décollecte s’est poursuivi pour les deux livrets. Si les épargnants ont retiré 1,25 milliards d’euros sur leur livret A en novembre, ceux du LDD ont décollecté 380 millions d’euros sur la même période. Dans l’ensemble, ils ont vu d’évaporer 6,23 milliards d’euros depuis début 2014. Cela s’explique par leur faible rémunération de 1% (en savoir plus), qui semble pourtant élevé vu le niveau de l’inflation au plancher.

1% est-il réellement un taux bas ?

Déclaration de Revenus

Il est vrai que ce taux est exonéré d’impôts et de prélèvements sociaux, mais il est peu généreux à l’égard des épargnants. A cela s’ajoute le règlement des impôts qui leur sont peu favorables. En conséquence, le LDD a dû souffrir d’un retrait considérable, notamment au cours des derniers mois de l’année. Toutefois, cette désaffection permet quand même de relativiser, car l’encours total du livret et du LDD n’a reculé que de 1,6% depuis le 1er janvier 2014, équivaut à 361 milliards d’euros.

Cet article vous a aidé ? Partagez-le !

Il n'y a pas encore de commentaires, soyez le premier à commenter !
Laisser un commentaire

Nom

Email