LDD

La réglementation de l’ex-Codevi a été revue

Publié le 5 mars 2016 0 commentaire

En 2007, le compte pour le développement industriel ou Codevi a changé de nom. Aujourd’hui, nous le connaissons mieux sous le sigle LDD signifiant Livret développement durable. Créé en 1983, ce produit d’épargne a le même fonctionnement que celui du Livret A. En fait, l’argent déposé sur ce compte n’est pas bloqué, ce qui autorise à l’épargnant de l’utiliser à tout moment. Outre cela, les versements comme les retraits sont libres, sans frais. Pour bénéficier de ces avantages, il suffit d’effectuer un versement minimum de 15 euros, voire 10 chez certaines banques. D’ailleurs, le livret développement durable existe dans presque tout le réseau bancaire, à l’exception de certaines banques en ligne.

Un nouveau régime s’applique au LDD

arton9221

Si le sort du LDD est loin d’être réjouissant depuis quelques temps, il a tout de même connu des jours meilleurs. Rappelons que ce livret bancaire a subi une vague de retraits au cours de ces dernières années. A en déduire que les français sont de moins en moins intéressés par le livret développement durable. Sur les onze premiers mois de 2015, près de 2 milliards d’euros se sont évaporés sur le LDD. Afin d’attirer à nouveau l’attention des épargnants, la règle régissant la manière dont les banques gèrent les fonds collectés sur l’ex-Codevi a été simplifiée. Ce nouveau régime s’applique également au Livret A.

Dorénavant, quand une banque collecte de l’épargne sur un LDD, elle doit conserver l’intégralité de ce solde ou le transférer en totalité. Il n’existe plus de niveau intermédiaire comme auparavant où la banque pouvait reverser partiellement le solde à une autre banque.

Cet article vous a aidé ? Partagez-le !

0 Commentaires
26 décembre 2016
18 h 29 min
#1 Vanet-Chabrot. Liliane :

Quel est le montant total du plafond on cernant le livret de développement durable

Laisser un commentaire

Nom

Email