LDD

Le LDD, plus intéressant que le PEA ?

Publié le 4 mars 2012 0 commentaire

Le PEA ou Plan d’Epargne en Actions est un produit assimilé à de l’investissement plus qu’à de l’épargne. En effet, il s’agit d’un espace où il est possible d’acheter des actions d’entreprises européennes notamment en passant sur le marché du CAC40, tout en profitant d’une certaine defiscalisation à supposer que le plan et que l’argent s’y trouvant soient conservés pendant un certain nombre d’années. De cette façon, chaque particulier majeur en France, peut disposer de son propre Plan épargne action qu’il peut remplir à hauteur de 132 000 euros en valeur liquide. En effet, la prise de valeur des actions pourra faire que votre portefeuille dispose d’une valeur de sortie plus importante, comme elle peut être moins importante.

En ciblant des entreprises innovantes qui se démarquent totalement de la concurrence, et dans des domaines que vous comprenez, vous pouvez tout à fait espérer des plus-values de 7 à 10% nets d’impôts et de prélèvements sociaux, chaque années. Le taux de rendement est donc bien plus élevé que celui du LDD qui est actuellement à 2,25%, soit l’équivalent de l’inflation. La vraie différence entre les deux produits est que le premier présente un risque de perte de l’ensemble du capital, qui peut entraîner une faillite personnelle, alors que le second ne présente aucune forme de risque, mais où on est sûr de récupérer 2,25% minimum.

Il conviendra donc de bien étudier vos objectifs et votre capacité d’épargne pour savoir si tel ou tel autre produit peut être plus intéressant dans votre cas. Après avoir consulté plusieurs foyers, nous nous sommes aperçus, que de nombreux ménages commençaient par sécuriser environ 15 000 euros d’épargne sur leur Livret A, environ 6 000 sur leur LDD, avant de commencer à investir sur le PEA qui peut être plus lucratif. Profitons du sujet pour rappeler que l’investissement sur des actions en passant par un PEA, nécessite une certaine connaissance du marché. Par ailleurs, dans certains cas, le PEA peut s’avérer très limité. En effet, à quelques semaines de l’introduction de Facebook en bourse, nombreux seront ceux à vouloir en acheter, et c’est tout simplement impossible puisqu’il s’agit d’une entreprise américaine. Dans le même esprit, vous ne pourrez pas trader sur les matières premières comme l’arabica. Prenez donc le temps de réfléchir à ce que vous souhaitez faire à moyen/long terme, pour voir si l’ouverture d’un compte titres n’est pas plus adaptée que le PEA, même si la fiscalité est plus lourde.

Cet article vous a aidé ? Partagez-le !

Il n'y a pas encore de commentaires, soyez le premier à commenter !
Laisser un commentaire

Nom

Email