LDD

Histoire du LDD (ex-Codevi)

Publié le 22 novembre 2011 0 commentaire

En 1983, le gouvernement français décida de créer le Codevi (Compte pour le Développement Industriel), afin de répondre à la demande des banques qui souhaitaient arrêter le monopole du Livret A, mais aussi pour mieux répondre aux besoins et aux attentes des français.

Le but du Codevi est notamment d’apporter une aide financière aux PME, à vocation industrielle mais pas seulement, ce qui permettrait de booster l’économie et le développement de nouvelles entreprises. Ainsi, les banques disposent de nouveaux fonds pour offrir des prêts intéressants aux PME et faciliter leurs développements. Pour les français, cela permet de disposer d’un nouveau placement intéressant, exonéré d’impôts et libre de retraits et de dépôts.

A la fin de l’année 2006, l’État se décide a élargir la mission du Codevi afin de favoriser le développement des PME à vocation écologique et pour le développement durable. Mais cette évolution du Codevi n’a pas seulement pour objectif de faciliter le développement des PME, mais aussi des particuliers et des petites structures (SARL, EURL, auto-entrepreneur…) qui souhaitent financer des projets de développement durable et écologiques, tels que l’isolation énergétique, la rénovation de bâtiments anciens, la production d’énergies renouvelables…

Ces investissements ont ainsi été d’autant plus facilités par les banques, car le plafond du livret de développement durable a été revu à la hausse en 2007, lorsque le Codevi s’est transformé en LDD. Le décret de création du Livret de Développement Durable est paru dans le Journal Officiel le 8 février 2007, c’est d’ailleurs à cette date que le plafond du LDD est passé de 4 600 euros à 6 000 euros.

Cet article vous a aidé ? Partagez-le !

Il n'y a pas encore de commentaires, soyez le premier à commenter !
Laisser un commentaire

Nom

Email