LDD

L’histoire complète du Livret de Développement Durable

Publié le 29 mai 2012 0 commentaire

L’histoire complète du Livret de Développement Durable commence bien avant 2007, date à laquelle est apparue cette appellation.

C’est en fait dès 1983, que le Livret de Développement Durable (LDD), est effectivement né sous le nom encore souvent utilisé de Codevi (Compte pour le Développement Industriel). Le gouvernement français de l’époque avait créé ce dernier en réponse aux banques qui souhaitaient l’abolition du monopole de distribution du Livret A détenu à l’époque par les caisses d’épargne et la Poste.

Livret Développement Durable

En créant le CODEVI, les pouvoirs publics ont ainsi apporté une réponse aux attentes des banques qui souhaitaient pouvoir offrir à leur clientèle un produit bénéficiant de caractéristiques proches du Livret A, notamment en matière de non imposition des intérêts.

L’objectif économique du Codevi était aussi d’offrir de nouvelles ressources aux banques afin de leur permettre de proposer des prêts orientés vers les PME, avec des conditions de taux d’intérêts plus attractives. Le décret de création du Livret de Développement Durable est paru dans le Journal Officiel le 8 février 2007.

C’est donc à la fin de l’année 2006, que le gouvernement français a décidé de favoriser davantage le développement des PME à vocation écologique et pour le développement durable. Les autorités publiques ont également décidé d’ouvrir les encours collectés à travers le LDD au financement aux particuliers pour leurs projets à vocation de développement durable (production d’énergie renouvelable, isolation énergétique, …) et aux petites structures (SARL, EURL…) dès lors qu’elles souhaitent financer des projets de développement durable et écologiques.

Le Livret de Développement Durable a conservé l’essentiel des caractéristiques financières du CODEVI. Pour permettre le financement de ces nouveaux financements, le plafond du Livret de Développement durable est passé de 4 600 euros à 6 000 euros.

Le livret de développement durable a donc connu, en 2007, deux évolutions majeures par rapport au CODEVI. La première est que l’épargne collectée sert également à financer des projets à caractère écologique ou basés sur les énergies renouvelables. La seconde évolution est donc le relèvement de son plafond.

Cet article vous a aidé ? Partagez-le !

Il n'y a pas encore de commentaires, soyez le premier à commenter !
Laisser un commentaire

Nom

Email